000108179_624x337_c

Quand les KPI ne sont plus signes du mode “Command and Control”

LE CONFINEMENT EN REVELATEUR DE DEFIANCE

La sensibilité du collaborateur à la défiance est encore plus forte à distance et “dans son chez lui”. Nous en faisons tous l’expérience et l’observons autour de nous. Les appels du type “Bonsoir tu vas bien? Alors on en est où ? Quoi de neuf aujourd’hui ?” ne sont pas ressentis de la même manière en face à face dans le bureau, que par un appel reçu dans sa cuisine. La distance et le fait pour le collaborateur d’être dans sa sphère privée changent beaucoup la sensibilité à ce type de question.

Ne serait-ce pas l’occasion de se demander si les indicateurs d’activité utilisés dans l’entreprise (d’ailleurs bien en berne chez beaucoup en ce moment) ne seraient pas perçus comme autant de signes de défiance ? Parlent-ils vraiment de ce qui est vu comme important de la réalité des opérations par le collaborateur ? Sont-ils simplement destinés à alimenter l’image de la réalité au “prisme de la vue d’en haut” ?

BATIR QUELQUE CHOSE DE BEAU AVEC LES PIERRES QUI ENTRAVENT LE CHEMIN

Goethe le disait déjà. Bien sûr nos entreprises collectives sont entravées. Et si l’occasion était saisie ? De profiter de cette mise à distance forcée pour savoir ce qui est important de l’endroit où se trouvent les collaborateurs ? Quelle bonne occasion de montrer aux collaborateurs que leurs points de vue sont importants pour voir la réalité.  Mieux une diversité de points de vue écoutée et considérée dans sa richesse découverte à l’occasion d’un grand “Zoom”! Bien sûr la cohérence est à garder pour faire sens avec les indicateurs qui parlent de certaines réalités intangibles : malgré le coup de pouce de la puissance publique, les salaires vont bien être à payer, le volume d’affaires réalisées avec les clients reste aussi un indicateur porteur d’une vérité importante . Mais ce pourrait bien être là une occasion de les compléter.

QUAND LES KPI DEVIENNENT LE SIGNE VISIBLE D’UNE TRANSFORMATION AUTOUR D’UN SENS PARTAGE

L’occasion nous semble belle de réconcilier les personnes avec la transformation par le système de pilotage. Comment ? En associant les équipes de terrain à la définition des signaux réellement marqueurs de sens. Tiens un indicateur de moral des différents départements dans le Dashboard global de Management ?! Si ce n’est pas un signe que la transformation chez vous n’est pas qu’une intention en carton !

Réconcilier les personnes avec le projet via une vision réellement unifiée des opérations : c’est une des opportunités offerte par le confinement. Elle sera saisie par certains. Et pourquoi pas vous ?

Stéphane Robert, Directeur Essentiel Info

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parlons de vos projets

Contactez nous